Fenêtre sur octobre

Il y a ces couleurs fabuleuses
Ces ocres et ces ors
Ces rouges feu
Ces rouilles ferreux
Ces verts hasardeux
Isolés, insolites
Et puis il y a ces pluies
Ces pluies de feuilles
Qui inondent le ciel.

© Tous droits réservés – Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Chemin boisé en automne
« Chemin boisé en automne » de Hans Andersen Brendekilde, peintre danois (1857-1942)

Le ciel a changé de couleur…

L’azur des cieux

s’est habillé des reflets d’ocre

de tes yeux.

Alors j’ai plongé dans une mer brune,

et au fil des courants chauds

mon corps s’est échoué

près des dunes

qui abritent nos amours

affamées.

 

Ma peau est brûlée du sceau

de tes prunelles

désormais,

de la flamme châtaigne,

de ton iris marron glacé,

qui glisse et s’imprègne

jusque dans mes chairs palpitantes,

qui m’attire et me serre

dans des étreintes foudroyantes.

 

© Tous droits réservés – Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.