Force solitude

Il faut être gai à toute heure

A tout propos.

Cultiver la joie en tous lieux

En tout temps.

Etre fier et certain

Ne plus s’étonner de rien

Reprendre la route toujours

Sans cesse

Ne se lasser jamais

Du cœur et des idées.

Rendre arme pour arme

En faire de sa vie tout le charme.

Etre fort

Et de chaque épreuve nouvelle

Rire et se moquer.

Aimer le hasard

Ne tenir à rien

Embrasser le présent

De l’avenir n’avoir aucune crainte

Et regarder le passé

Avec la tendresse d’un amoureux à peine éveillé.

 

Il faut être gai à toute heure

A tout propos.

Se défaire du discours des diseurs

De mauvaises aventures.

Ne croire qu’en ses instants

Les maquiller de ses propres fards.

Etre assez en paix avec soi

Pour caresser la solitude

Même au seuil du désespoir.

Aimer

A n’en jamais douter

Mais à rien ni personne

Jamais

Etre attaché.

© Tous droits réservés – Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

La Damnation de Faust, Berlioz, Invocation à la nature.

Publicités

3 réponses à “Force solitude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s