L’allée des peupliers

Il y a ce bord de rivière frais de vert qui se transforme en rizière aux pluies abondantes.  Il y a ces peupliers qui s’élancent, guerriers naufragés des temps nouveaux, vers un ciel bleu de blanc. Il y a la terre encore mouillée de l’averse passée et le goût sur la langue de la menthe coupée. Et il y a ce chemin…

Ce chemin qui serpente au milieu des cubes de béton. De chaque côté, des grillages délimitent les parcelles des heureux possesseurs de parpaings. Il y a les merles moqueurs qui ne se moquent plus de rien, depuis que les machines ont détruit leurs habitats pour d’autres toits. Il y a les blés aux têtes de miel,  presque incongrus, qui jaillissent dans ce cimetière moderne. Il y a cette femme qui me voit sur le chemin, promenant ma carcasse éphémère dans les sillons de la terre, et qui m’enjoint de quitter dans l’instant ce qu’elle nomme « SA propriété ».  Je n’irai pas voir l’eau là-bas, qui coule au bout du chemin, qui se faufile au milieu de ce décor carcéral. Je n’irai pas parler avec les vieux peupliers qui jadis accompagnaient les rêveries de mon enfance fleurie. Je n’irai plus jamais sur ce bord de rivière frais de vert qui m’a vu grandir et m’a fait telle que je suis.

La tête basse, le regard perdu dans mes souliers qui caressent une dernière fois cette terre volée à la communauté, je m’en retourne triste, des larmes au coin du cœur. Et là, enserrée, prisonnière entre sol et béton. Oui, là dans cet enfer elle a poussé la graine de peuplier. Comment a-t-elle réussi à prendre racine dans ce paysage désaffecté ? Nul ne le sait. Mais qu’importe ! Elle est là. Elle respire. Elle cherche la lumière. Elle se bat. Elle est l’espoir qui nous garde en vie.

© Tous droits réservés – Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s